ralentir

La Ville de Blainville a choisi d’axer sa campagne de sécurité routière 2018 sur les bons comportements à adopter sur la route.

Objectifs de la campagne

  • Informer, sensibiliser et éduquer la population sur les comportements adéquats à adopter sur la route;
  • Diffuser des conseils de sécurité sur une base régulière;
  • Faire connaître les actions du Service de police en matière de prévention.

Je respecte les limites de vitesse

Je garde mes deux mains sur le volant

Je partage la route

Vitesse

Je respecte les limites de vitesse
dans mon quartier

Selon la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), la vitesse est l’une des principales causes d’accidents de la route au Québec.

Les limites de vitesse sont déterminées en fonction de l’environnement dans lequel les véhicules circulent lors de conditions routières optimales.

C’est pourquoi l’article 330 du Code de la sécurité routière précise que le conducteur d’un véhicule routier doit réduire sa vitesse lorsque les conditions de la route sont rendues inadéquates.

Conseils de prévention

Pour votre propre sécurité et celle des autres usagers de la route, adaptez votre conduite aux conditions climatiques et routières (circulation dense, mauvais état de la chaussée, etc.). Afin de renforcer l’adoption de comportements routiers responsables, d’importantes amendes sont liées au non-respect des limites de vitesse.

Amendes liées à la vitesse au volant

CELLULAIRE AU VOLANT

Je garde mes deux mains sur le volant

Depuis 2008, il est strictement interdit de conduire un véhicule routier en utilisant tout appareil doté d’une fonction téléphonique et tenu en main.

En plus de mettre en danger leur vie et celle des autres usagers de la route, les contrevenants s’exposent à une amende de 80 $ à 100 $ et à quatre points d’inaptitude.

Conseils de prévention

Si vous êtes au volant de votre véhicule et que vous devez utiliser votre cellulaire, faites-le en toute sécurité, en :

  • gardant votre véhicule à un endroit autorisé ou encore, en cas d’urgence, dans une entrée ou une sortie d’autoroute;
  • utilisant un appareil mains libres.

Bien que les appareils mains libres soient autorisés, ils demeurent une source de distraction importante pour le conducteur. Il est donc fortement conseillé de réduire votre utilisation au minimum lorsque vous conduisez.

Afin de minimiser la tentation d’utiliser votre appareil téléphonique au volant, la SAAQ a lancé l’application Mode conduite. Celle-ci permet aux conducteurs de bloquer les appels et les textos entrants sur leur téléphone mobile pendant qu’ils conduisent.

Téléchargez l’application mode conduite

amendes liées à l’utilisation du cellulaire au volant

SÉCURITÉ ENTRE USAGERS DE LA ROUTE : CONDUCTEURS, PIÉTONS ET CYCLISTES

Je partage la route

Le fait de ne pas respecter certaines règles élémentaires sur la route met en péril la sécurité des autres usagers. Les règles doivent être observées en tout temps. Être un bon conducteur, un bon piéton et un bon cycliste, ça s’apprend !

ÊTRE UN BON CONDUCTEURCorridor de sécuritéSécurité des piétonsSécurité des cyclistes

Être un bon conducteur

OBLIGATIONS À RESPECTER LORS DU DÉPASSEMENT D’UN VÉHICULE

  • Vérifiez que la signalisation permet de dépasser (ligne pointillée sur la chaussée). Doubler un véhicule alors qu’il y a une ligne continue est interdit, sauf pour dépasser un cycliste, une machine agricole, un véhicule à traction animale (calèche) ou un véhicule muni d’un panneau avertisseur de circulation lente (triangle orange), seulement si le dépassement peut se faire sans danger;
  • Regardez si le véhicule à l’arrière s’engage dans la voie de gauche;
  • Assurez-vous que la voie de dépassement (voie de gauche) est libre sur une distance sécuritaire;
  • Signalez à l’avance le changement de voie en utilisant votre clignotant;
  • Revenez dans la voie de droite une fois le véhicule dépassé, toujours en gardant une distance sécuritaire.

Il est interdit et dangereux de faire des dépassements successifs en zigzaguant.

OBLIGATIONS LORSQU’UN AUTRE VÉHICULE DÉPASSE

Si un autre véhicule vous dépasse ou est sur le point de le faire, vous ne devez pas accélérer. Par courtoisie, vous pouvez ralentir pour lui faciliter la tâche.

OBLIGATIONS LORS DU DÉPASSEMENT D’UN CYCLISTE

Avant de dépasser un cycliste, assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace pour ne pas nuire à sa sécurité. Il est recommandé de vous déplacer dans la voie de gauche pour lui laisser plus d’espace. Au moment du dépassement, la distance entre le véhicule et le cycliste doit être de :

  • 1 m dans une zone de 50 km/h et moins;
  • 1,5 m dans une zone de plus de 50 km/h.

Pouvez-vous dépasser un cycliste en franchissant une ligne continue sur la chaussée?
Oui. Le Code de la sécurité routière l’autorise, tant que la manœuvre peut être faite sans danger.

OBLIGATIONS LORS DU DÉPASSEMENT D’UN VÉHICULE LOURD

Dépasser un véhicule lourd exige plus de temps et d’espace que pour dépasser une automobile. La manœuvre demande également plus de vigilance en raison de l’effet de turbulence causé par ce type de véhicule.

EN PRÉSENCE D’UN VÉHICULE LOURD

  • Laissez plus d’espace quand vous arrêtez derrière un véhicule lourd. Lorsque le conducteur retire son pied de la pédale de frein pour embrayer, le véhicule peut reculer s’il transporte une lourde charge.
  • Laissez de l’espace au véhicule lourd pour effectuer ses virages et laissez-le terminer sans lui couper le chemin. Pour tourner à droite, le conducteur devra peut-être se déporter vers la gauche, ce qui peut prêter à confusion;
  • Évitez de vous retrouver dans les angles morts du véhicule lourd, particulièrement aux intersections. Si vous ne voyez pas ses rétroviseurs, le conducteur ne vous voit pas non plus;
  • Si vous vous placez devant un véhicule lourd, assurez-vous d’avoir un espace assez grand entre vous, car le véhicule lourd a besoin de beaucoup d’espace pour freiner. De plus, signalez vos intentions à l’avance;
  • Ne vous fiez pas à votre klaxon pour signaler votre présence au conducteur d’un véhicule lourd : il ne vous entendra pas;
  • Lorsque vous effectuez un dépassement, méfiez-vous de l’effet de turbulence causé par le véhicule lourd.

EN PRÉSENCE D’UN AUTOBUS

Sur les routes de 70 km/h ou moins, vous devez céder le passage à un autobus qui a actionné ses clignotants pour réintégrer la voie dans laquelle il circule.

Autobus scolaire
Le plus grand risque pour la sécurité des enfants se trouve à l’extérieur de l’autobus scolaire : il provient soit de l’autobus lui-même, soit de la circulation environnante.

Quand un autobus scolaire a activé ses feux intermittents ou son panneau d’arrêt, il faut vous immobiliser à plus de 5 mètres, que vous rouliez dans la même direction que lui ou dans le sens inverse.

Exception
Vous n’avez pas à vous immobiliser quand vous croisez un autobus scolaire qui circule sur une voie séparée de la vôtre par un terre-plein.

EN PRÉSENCE D’UN VÉHICULE D’URGENCE

Il faut céder le passage à un véhicule d’urgence dont les signaux lumineux ou sonores sont en marche. Il est important de rester calme, de repérer le véhicule d’urgence, de réduire votre vitesse, de serrer à droite le plus possible et, si c’est nécessaire, de vous immobiliser.

Corridor de sécurité

Lorsqu’un véhicule d’urgence, une dépanneuse ou un véhicule de surveillance est immobilisé et que ses gyrophares, sa flèche lumineuse ou ses feux clignotants sont actionnés, vous devez :

  • ralentir et vous éloigner le plus possible du véhicule immobilisé, après vous être assuré de pouvoir le faire sans danger;
  • immobiliser votre véhicule au besoin, pour ne pas mettre en péril la vie ou la sécurité des personnes.

En présence d’un véhicule lourd

  • Quand un véhicule lourd dépasse, il provoque un coup de vent assez puissant pour déséquilibrer même le cycliste le plus expérimenté. C’est ce qu’on appelle l’effet de turbulence. Lorsque vous constatez qu’un véhicule lourd s’approche de vous, arrêtez de pédaler et tenez fermement le guidon.

Apprenez-en plus sur la cohabitation entre cyclistes et véhicules lourds.

Sécurité des piétons

Les principales causes d’accidents impliquant piétons et voitures sont la négligence, l’inattention et la distraction. Chaque utilisateur de la route a donc un rôle primordial à jouer pour assurer la sécurité de tous.

La cohabitation entre piétons et automobilistes représente un défi dans tout milieu urbain. Bien que le nombre de décès et de blessés graves chez les piétons ait diminué au cours des quinze dernières années, les statistiques demeurent préoccupantes. Chaque jour, environ huit piétons sont heurtés par une voiture au Québec.

Conseils de prévention

Afin de réduire le nombre d’accidents, chacun doit adopter des comportements sécuritaires.

Piéton

  • Traversez à l’intersection ou au passage pour piétons le plus proche;
  • Ne traversez pas entre deux intersections;
  • Respectez les feux pour piétons. En cas d’absence de ces feux, respectez les feux pour voitures;
  • Établissez toujours un contact visuel avec les conducteurs. Si cela est impossible, présumez qu’ils ne vous ont pas vu;
  • Marchez sur le trottoir ou, s’il n’y en a pas, sur le bord de la chaussée, dans le sens contraire de la circulation;
  • Vérifiez toujours la circulation de tous les côtés avant de traverser;
  • Soyez vigilant lorsque vous êtes proche d’un véhicule lourd. Leurs angles morts empêchent les conducteurs de bien voir. Gardez en tête que si vous ne voyez pas les yeux d’un conducteur dans son rétroviseur ou sa fenêtre, il ne vous voit pas non plus;
  • Portez des vêtements visibles (ex. : couleurs claires ou bandes réfléchissantes);
  • Faites attention aux objets de distraction tels que les écouteurs et les cellulaires (textos) lorsque vous marchez et que vous traversez la rue.

Conducteur

  • Immobilisez en tout temps votre voiture avant la ligne d’arrêt;
  • Respectez la priorité de passage pour piétons;
  • Respectez la signalisation destinée aux piétons;
  • Faites un geste de la main aux piétons pour leur signaler de traverser;
  • N’oubliez pas d’allumer vos phares afin d’être bien visibles.

Sécurité des cyclistes

À vélo comme en auto, il y a des règles à respecter. Celles-ci sont établies par le Code de la sécurité routière.

Les cyclistes ont les mêmes droits et les mêmes obligations que les automobilistes. La sécurité à vélo commence par le respect du Code de la sécurité routière et par l’adoption de comportements préventifs:

  • Circulez à l’extrême droite de la chaussée et dans le sens de la circulation;
  • Circulez en ligne droite;
  • Circulez en file lorsque vous êtes en groupe;
  • Arrêtez-vous aux panneaux d’arrêt et aux feux rouges;
  • Cédez le passage lorsqu’un panneau en indique l’obligation;
  • Partagez la route;
  • Établissez un contact visuel avec les autres usagers de la route;
  • Signalez vos intentions au moment d’une manœuvre.

Méfiez-vous…

  • des intersections;
  • des grilles d’égout (votre roue avant risque de s’enfoncer brusquement dans les ouvertures);
  • des portières d’automobiles (soyez vigilant et apprenez à prévoir leur ouverture à n’importe quel moment);
  • des véhicules qui sortent d’une entrée privée;
  • des autobus (ne les dépassez jamais par la droite et respectez les arrêts réglementaires en présence d’autobus scolaires dont les feux intermittents fonctionnent);
  • des espaces créés entre les voitures stationnées.

Portez un casque protecteur

Les chutes à vélo peuvent causer de graves blessures à la tête. Celles-ci demeurent d’ailleurs la première cause de décès chez les cyclistes. Veillez à votre propre sécurité en portant un casque qui vous protégera en cas d’accident. Cet équipement est d’autant plus important qu’il représente l’unique protection du cycliste.

Soyez visible

Il est recommandé de porter des vêtements voyants ou munis de bandes réfléchissantes.

Saviez-vous que les réflecteurs suivants sont obligatoires sur
votre vélo ?

  • Réflecteur rouge à l’arrière;
  • Réflecteur blanc à l’avant;
  • Réflecteur fixé aux rayons des deux roues, visible des deux côtés;
  • Réflecteur jaune à chaque pédale.

Conseils de prévention

  • Faites buriner votre vélo pour prévenir le vol.
  • Il est recommandé de faire graver un numéro d’identification sur le cadre de votre vélo par le Service de police, ce qui permet d’identifier plus facilement une bicyclette volée.
  • Pour connaître la procédure à suivre, communiquez avec le Service de police.

Pour d’autres conseils contre le vol, visitez le site Web de
Vélo Québec.

Être un bon conducteur

OBLIGATIONS À RESPECTER LORS DU DÉPASSEMENT D’UN VÉHICULE

  • Vérifiez que la signalisation permet de dépasser (ligne pointillée sur la chaussée). Doubler un véhicule alors qu’il y a une ligne continue est interdit, sauf pour dépasser un cycliste, une machine agricole, un véhicule à traction animale (calèche) ou un véhicule muni d’un panneau avertisseur de circulation lente (triangle orange), seulement si le dépassement peut se faire sans danger;
  • Regardez si le véhicule à l’arrière s’engage dans la voie de gauche;
  • Assurez-vous que la voie de dépassement (voie de gauche) est libre sur une distance sécuritaire;
  • Signalez à l’avance le changement de voie en utilisant votre clignotant;
  • Revenez dans la voie de droite une fois le véhicule dépassé, toujours en gardant une distance sécuritaire.

Il est interdit et dangereux de faire des dépassements successifs en zigzaguant.

OBLIGATIONS LORSQU’UN AUTRE VÉHICULE DÉPASSE

Si un autre véhicule vous dépasse ou est sur le point de le faire, vous ne devez pas accélérer. Par courtoisie, vous pouvez ralentir pour lui faciliter la tâche.

OBLIGATIONS LORS DU DÉPASSEMENT D’UN CYCLISTE

Avant de dépasser un cycliste, assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace pour ne pas nuire à sa sécurité. Il est recommandé de vous déplacer dans la voie de gauche pour lui laisser plus d’espace. Au moment du dépassement, la distance entre le véhicule et le cycliste doit être de :

  • 1 m dans une zone de 50 km/h et moins;
  • 1,5 m dans une zone de plus de 50 km/h.

Pouvez-vous dépasser un cycliste en franchissant une ligne continue sur la chaussée?
Oui. Le Code de la sécurité routière l’autorise, tant que la manœuvre peut être faite sans danger.

OBLIGATIONS LORS DU DÉPASSEMENT D’UN VÉHICULE LOURD

Dépasser un véhicule lourd exige plus de temps et d’espace que pour dépasser une automobile. La manœuvre demande également plus de vigilance en raison de l’effet de turbulence causé par ce type de véhicule.

EN PRÉSENCE D’UN VÉHICULE LOURD

  • Laissez plus d’espace quand vous arrêtez derrière un véhicule lourd. Lorsque le conducteur retire son pied de la pédale de frein pour embrayer, le véhicule peut reculer s’il transporte une lourde charge.
  • Laissez de l’espace au véhicule lourd pour effectuer ses virages et laissez-le terminer sans lui couper le chemin. Pour tourner à droite, le conducteur devra peut-être se déporter vers la gauche, ce qui peut prêter à confusion;
  • Évitez de vous retrouver dans les angles morts du véhicule lourd, particulièrement aux intersections. Si vous ne voyez pas ses rétroviseurs, le conducteur ne vous voit pas non plus;
  • Si vous vous placez devant un véhicule lourd, assurez-vous d’avoir un espace assez grand entre vous, car le véhicule lourd a besoin de beaucoup d’espace pour freiner. De plus, signalez vos intentions à l’avance;
  • Ne vous fiez pas à votre klaxon pour signaler votre présence au conducteur d’un véhicule lourd : il ne vous entendra pas;
  • Lorsque vous effectuez un dépassement, méfiez-vous de l’effet de turbulence causé par le véhicule lourd.

EN PRÉSENCE D’UN AUTOBUS

Sur les routes de 70 km/h ou moins, vous devez céder le passage à un autobus qui a actionné ses clignotants pour réintégrer la voie dans laquelle il circule.

Autobus scolaire
Le plus grand risque pour la sécurité des enfants se trouve à l’extérieur de l’autobus scolaire : il provient soit de l’autobus lui-même, soit de la circulation environnante.

Quand un autobus scolaire a activé ses feux intermittents ou son panneau d’arrêt, il faut vous immobiliser à plus de 5 mètres, que vous rouliez dans la même direction que lui ou dans le sens inverse.

Exception
Vous n’avez pas à vous immobiliser quand vous croisez un autobus scolaire qui circule sur une voie séparée de la vôtre par un terre-plein.

EN PRÉSENCE D’UN VÉHICULE D’URGENCE

Il faut céder le passage à un véhicule d’urgence dont les signaux lumineux ou sonores sont en marche. Il est important de rester calme, de repérer le véhicule d’urgence, de réduire votre vitesse, de serrer à droite le plus possible et, si c’est nécessaire, de vous immobiliser.

Corridor de sécurité

Lorsqu’un véhicule d’urgence, une dépanneuse ou un véhicule de surveillance est immobilisé et que ses gyrophares, sa flèche lumineuse ou ses feux clignotants sont actionnés, vous devez :

  • ralentir et vous éloigner le plus possible du véhicule immobilisé, après vous être assuré de pouvoir le faire sans danger;
  • immobiliser votre véhicule au besoin, pour ne pas mettre en péril la vie ou la sécurité des personnes.

En présence d’un véhicule lourd

  • Quand un véhicule lourd dépasse, il provoque un coup de vent assez puissant pour déséquilibrer même le cycliste le plus expérimenté. C’est ce qu’on appelle l’effet de turbulence. Lorsque vous constatez qu’un véhicule lourd s’approche de vous, arrêtez de pédaler et tenez fermement le guidon.

Apprenez-en plus sur la cohabitation entre cyclistes et véhicules lourds.

Sécurité des piétons

Les principales causes d’accidents impliquant piétons et voitures sont la négligence, l’inattention et la distraction. Chaque utilisateur de la route a donc un rôle primordial à jouer pour assurer la sécurité de tous.

La cohabitation entre piétons et automobilistes représente un défi dans tout milieu urbain. Bien que le nombre de décès et de blessés graves chez les piétons ait diminué au cours des quinze dernières années, les statistiques demeurent préoccupantes. Chaque jour, environ huit piétons sont heurtés par une voiture au Québec.

Conseils de prévention

Afin de réduire le nombre d’accidents, chacun doit adopter des comportements sécuritaires.

Piéton

  • Traversez à l’intersection ou au passage pour piétons le plus proche;
  • Ne traversez pas entre deux intersections;
  • Respectez les feux pour piétons. En cas d’absence de ces feux, respectez les feux pour voitures;
  • Établissez toujours un contact visuel avec les conducteurs. Si cela est impossible, présumez qu’ils ne vous ont pas vu;
  • Marchez sur le trottoir ou, s’il n’y en a pas, sur le bord de la chaussée, dans le sens contraire de la circulation;
  • Vérifiez toujours la circulation de tous les côtés avant de traverser;
  • Soyez vigilant lorsque vous êtes proche d’un véhicule lourd. Leurs angles morts empêchent les conducteurs de bien voir. Gardez en tête que si vous ne voyez pas les yeux d’un conducteur dans son rétroviseur ou sa fenêtre, il ne vous voit pas non plus;
  • Portez des vêtements visibles (ex. : couleurs claires ou bandes réfléchissantes);
  • Faites attention aux objets de distraction tels que les écouteurs et les cellulaires (textos) lorsque vous marchez et que vous traversez la rue.

Conducteur

  • Immobilisez en tout temps votre voiture avant la ligne d’arrêt;
  • Respectez la priorité de passage pour piétons;
  • Respectez la signalisation destinée aux piétons;
  • Faites un geste de la main aux piétons pour leur signaler de traverser;
  • N’oubliez pas d’allumer vos phares afin d’être bien visibles.
Sécurité des cyclistes

À vélo comme en auto, il y a des règles à respecter. Celles-ci sont établies par le Code de la sécurité routière.

Les cyclistes ont les mêmes droits et les mêmes obligations que les automobilistes. La sécurité à vélo commence par le respect du Code de la sécurité routière et par l’adoption de comportements préventifs:

  • Circulez à l’extrême droite de la chaussée et dans le sens de la circulation;
  • Circulez en ligne droite;
  • Circulez en file lorsque vous êtes en groupe;
  • Arrêtez-vous aux panneaux d’arrêt et aux feux rouges;
  • Cédez le passage lorsqu’un panneau en indique l’obligation;
  • Partagez la route;
  • Établissez un contact visuel avec les autres usagers de la route;
  • Signalez vos intentions au moment d’une manœuvre.

Méfiez-vous...

  • des intersections;
  • des grilles d’égout (votre roue avant risque de s’enfoncer brusquement dans les ouvertures);
  • des portières d’automobiles (soyez vigilant et apprenez à prévoir leur ouverture à n’importe quel moment);
  • des véhicules qui sortent d’une entrée privée;
  • des autobus (ne les dépassez jamais par la droite et respectez les arrêts réglementaires en présence d’autobus scolaires dont les feux intermittents fonctionnent);
  • des espaces créés entre les voitures stationnées.

Portez un casque protecteur

Les chutes à vélo peuvent causer de graves blessures à la tête. Celles-ci demeurent d’ailleurs la première cause de décès chez les cyclistes. Veillez à votre propre sécurité en portant un casque qui vous protégera en cas d’accident. Cet équipement est d’autant plus important qu’il représente l’unique protection du cycliste.

Soyez visible

Il est recommandé de porter des vêtements voyants ou munis de bandes réfléchissantes.

Saviez-vous que les réflecteurs suivants sont obligatoires sur
votre vélo ?

  • Réflecteur rouge à l’arrière;
  • Réflecteur blanc à l’avant;
  • Réflecteur fixé aux rayons des deux roues, visible des deux côtés;
  • Réflecteur jaune à chaque pédale.

Conseils de prévention

  • Faites buriner votre vélo pour prévenir le vol.
  • Il est recommandé de faire graver un numéro d’identification sur le cadre de votre vélo par le Service de police, ce qui permet d’identifier plus facilement une bicyclette volée.
  • Pour connaître la procédure à suivre, communiquez avec le Service de police.

Pour d’autres conseils contre le vol, visitez le site Web de
Vélo Québec.